THETA

THETA

Theories and History of Aesthetics, Technique and Arts

L’équipe Theta étudie la longue période de la culture européenne qui de la Renaissance aux Lumières s’est revendiquée de l’humanisme, c’est-à-dire du retour à l’Antique, aussi vigoureux à la fin du XVIIIe siècle qu’au début du Quattrocento. L’art y occupe une place considérable, et en particulier l’architecture qui est un vecteur puissant du retour à l’Antique tout au long de cette période : il fut l’objet constitutif de l’équipe au moment de sa venue au Centre Jean Pépin et continue à y occuper une place considérable. L’équipe Theta s’est étoffée au cours des ans et embrasse aujourd’hui l’ensemble de la culture humaniste de Dante et Alberti jusqu’aux encyclopédistes dans une perspective européenne où s’entrecroisent les corpus italiens, espagnols, français, allemands voire russes. A travers l’architecture, Theta a mis aussi en valeur l’humanisme scientifique, celui du quadrivium, dont témoignent ses études aussi bien sur la cosmologie au XVe siècle ou sur les mathématiques et l’art au XVIe siècle que sur Leibniz au XVIIe siècle ou sur la place de la technique dans l’Encyclopédie au XVIIIe siècle. Le thèmes abordés conduisent Theta à interroger de façon théorique les notions de patrimoine et de transmission.
Theta se place ainsi au croisement des trois autres équipes du Centre Jean Pépin. Les études sur le patrimoines sont menées en collaboration avec l’équipe des arabisants, sur le néoplatonisme et son influence dans l’histoire de l’art humaniste et classique avec l’équipe des antiquisants, tandis que les plates-formes Budé (en collaboration avec le CESR de Tours) et Panckoucke (en collaboration avec l’Université de Chicago) sont opérées avec le soutien de l’équipe d’Information scientifique.
Enfin, Theta examine les enjeux contemporains de la culture artistique et en particulier architecturale, en collaboration avec le département de géographie de l’ENS et l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais, ainsi qu’avec la Société Française des Architectes (SFA), programme qui donne lieu à deux séminaires de formation à la recherche validés par l’ENS : le premier de Master – Ville, Architecture et politique (Vilarpo) –, le second de doctorat : Art, technique, production (ATP).

Members from Theta group

Maxime Baz (doctorant), Myriam Blœdé (IE), Pierre Caye (DR), Andrea Costa (CR), Dominique de Courcelles (DREM), Adrien Durrmeyer (doctorant), Yolande d’Espalungue (doctorante), Francesco Furlan (DR), Alain Galonnier (DR), Alexandre Kazerouni (MC ENS Ulm), Philippe Laurier (doctorant), Michela Malpangotto (DR), Bruno Pinchard (PREM), Thibaut Rioult (chercheur associé), Serge Trottein (CR),  Sylvie Taussig (CR), Xavier Wrona (post-doctorant).

Groupe RE-CITY :

Emmanuele Cunningham Sabot (Professeure des universités au Département de Géographie ENS Ulm)Victoria Pinoncely (doctorante Département de Géographie ENS Ulm et ESR pour RE-CITY), Norma Schemschat (post-doctorante à l’Université d’Amsterdam et ESR pour RE-CITY) et Alix Sportich du Réau (doctorant Département de Géographie ENS Ulm).

Funded programs

En partenariat avec l’American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) de l’Université de Chicago.

L’Encyclopédie méthodique par ordre de matières par une Société de gens de Lettres, de Savans et d’Artistes, a été dirigée par le libraire Panckoucke. Publiée de 1782 à 1832, elle est divisée en dictionnaires scientifiques. Forte de plus de 200 volumes pour une quarantaine de matières, comptant plus de 400 auteurs et graveurs, elle consiste dans une édition nouvelle et complète de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert dont Panckoucke se veut l’héritier.

En savoir plus

RE-CITY ITN (2019-2022)

Les processus de décroissance sont des phénomènes multidimensionnels englobant des villes, des parties de villes ou des régions qui connaissent une décroissance spectaculaire de leurs bases économiques et sociales. RE-CITY offre une perspective pour un développement robuste et durable des villes en décroissance.

Objectifs de RE-CITY :

  • Combiner la recherche entre les disciplines.
  • Analyser des études de cas et des pistes pour faire face à la décroissance des villes.
  • Développer des méthodes, des compétences de formation et des applications pour RE-CITY.
  • Former une nouvelle génération d’urbanistes.

RE-CITY ITN offrira de meilleures perspectives de carrière dans les secteurs universitaire et non universitaire grâce à la mobilité internationale, interdisciplinaire et intersectorielle. Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de la convention de subvention Marie Skłodowska-Curie n° 813803.

coordinatrice : Emmanuèle Cunningham Sabot

Voir https://www.uni-kl.de/re-city/

3S RECIPE : Smart Shrinkage Solutions – Fostering Resilient Cities in Inner Peripheries of Europe (2017-2020)

Financé  par Joint Programming Initiative (JPI) Urban Europe ERA-NET Cofund Smart Urban Futures (ENSUF) auquel participe l’ANR.

Smart Shrinkage Solutions – Fostering Resilient Cities in Inner Peripheries of Europe est un projet européen qui s’intéresse aux meilleures pratiques et aux solutions les plus réalisables au problème du décroissance urbaine – un phénomène qui concerne plus de 1 500 villes dans toute l’Europe. En tirant les leçons de l’expérience de villes qui étaient mal en point mais qui ont su rebondir, en partageant les éléments clés de leur succès à travers l’Europe et au-delà, ce projet permet à un à grand nombre possible de villes en décroissance de trouver des idées pour s’adapter, se transformer et de prospérer face à des circonstances en perpétuelles et souvent dramatiques évolutions.

Le projet bénéficie de partenariats de recherche avec six organisations et autorités locales qui disposent d’une longue expertise en matière de développement urbain, ainsi que d’un groupe de travail qui comprend un éventail de chercheurs et de professionnels de premier plan travaillant sur la décroissance urbaine, la durabilité urbaine et la croissance urbaine dans différents contextes culturels et disciplinaires (y compris dans des pays non européens).

Le projet a permis non seulement de contribuer à l’élaboration d’un guide pratique sur la manière de traiter la décroissance urbaine dans les villes étudiées, mais aussi de produire différents modèles de stratégies et des lignes directrices concrètes qui peuvent être adoptées dans d’autres pays, y compris en dehors de l’Europe, comme la Chine et le Japon.

coordinatrice : Emmanuèle Cunningham Sabot

Voir https://jpi-urbaneurope.eu/project/3s-recipe/ et l’ensemble des travaux du programme : https://urbanresilience.web.ox.ac.uk

Brouillons mathématiques ; critique génétique et fabrication des savoir en mathématiques, projet soutenu par le dispositif « Émergence(s) » de la Ville de Paris

Porteuse du projet : Emmylou Haffner ; Andrea Costa du Centre Jean Pépin fait partie des collaborateurs

Le texte mathématique est souvent pensé comme le modèle d’une écriture strictement normée. Une telle vision repose principalement sur des textes publics. L’activité de recherche quotidienne des mathématiciens est bien plus complexe, bien plus multiple. Mais celle-ci se fait en amont de l’écriture des articles et traités, dans les brouillons, les manuscrits de travail privés portant les traces de recherches préliminaires avec ou sans intention de publication (cahiers de brouillon, notes de recherche ou de lecture, plans d’articles. . . ). De même que les carnets de laboratoire ou de voyage ont permis de porter un regard nouveau et mieux informé sur les processus de fabrication des savoirs […], les brouillons des mathématiciens ont la potentialité de nous donner accès à la fabrique des mathématiques. Ces brouillons sont à la fois des instruments et un espace de travail où se retrouvent les étapes premières de la recherche mathématique, mais dont certaines sont gommées par la constitution du texte lissé et retravaillé pour la communication à la communauté scientifique – texte que l’on prend souvent pour parangon de l’activité mathématicienne mais qui n’en est que la vitrine. Par cette vision interne de la pratique mathématique vivante et mouvante, loin de l’image idéalisée, les brouillons offrent un vaste champ de recherche pour l’histoire des mathématiques. Ils n’ont pourtant que peu été étudiés en tant que tels, alors même qu’ils ouvrent aux possibilités d’un nouveau rapport aux textes et pratiques mathématiques. C’est cette lacune que ce projet se propose de combler, en mettant les brouillons au centre de la recherche en histoire des mathématiques et des sciences exactes, en développant une nouvelle méthodologie articulant méthodes d’histoire matérielle, textuelle et conceptuelle et une approche de critique génétique.

Voir une présentation détaillée du projet

Research training seminars

Séminaire doctoral : Art, Technique, Production (ATP)

Séminaire organisé par Pierre CAYE

ENS, S1 et S2 – salle Pasteur – Vendredi 17h-19h – une fois par mois

Calendrier spécifique : 13 octobre, 17 novembre, 15 décembre, 12 janvier 2024, 9 février, 15 mars, 12 avril, 24 mai, 21 juin.

Le séminaire doctoral « Art, Technique, production, animé par Pierre Caye rassemble doctorants et mastériens philosophes et architectes autour de la question de la technique et de la production au sens à la fois philosophique, artistique et pratique des termes. L’être est production, l’ontologie pensée de la productivité. La productivité de l’être joue un rôle central dans la constitution du monde moderne. Elle rend raison de notre rapport au réel, que celui-ci soit technique, économique, poétique ou artistique. Mais, en tant que tel l’être, est affecté d’entropie. La production n’assure pas sa reproduction. C’est toute la question du développement durable. Nous interrogerons à travers ces différentes modalités de la production, artistique, poétique, économique, métaphysique, à travers aussi leurs divergences et leurs convergences, le lien dialectique de la production avec l’altérité qui la conditionne.
Le programme de l’année 2023-2024 aura pour objet une reconsidération de l’importance de l’économie, de la technique et de la production dans la pensée de Marx.
 Voici les questions qui seront abordées à cette occasion :

1) Marx économiste.

2) « Spectres de Marx » de Jacques Derrida : le capitalisme au crible du Parménide.

3) Schumpeter, lecteur de Marx.

4) La question éco socialiste.


5) Immanence de la production : Marx, Deleuze, Negri.

Dante et la philosophie

Séminaire organisé par Pierre CAYE et Bruno PINCHARD

ENSS1-S2  – Mardi 18h-20h

Calendrier spécifique : 17 octobre, 14 novembre, 12 décembre 2023, 9 janvier, 13 février, 12 mars, 16 avril, 14 mai, 18 juin 2024

Le séminaire Dante et la philosophie se poursuit avec un public fidélisé et des collaborations internationales. Le thème de l’année 2023-2024 sera : Forma substantialis, formes et usages d’une pensée qualitative chez Dante. Le séminaire consiste à chercher chez Dante les éléments d’une pensée de la qualité capable de mettre en cause les oppositions simples entre quantité et qualité. La force de la création de Dante réside dans cette adhésion qualitative qui explique la précision de ses métaphores et la contribution à une politique de la langue qui, à la fois, rend compte des variations dialectales de la langue vulgaire et de la constitution d’une langue idéale qui ne reste pas sourde à leur puissance de suggestion.

Databases

Base Unique de Documentation Encyclopédique

Budé rassemble des informations concernant la transmission des œuvres antiques et médiévales par les manuscrits et les imprimés anciens pour une période qui couvre la fin du Moyen Âge et la Renaissance, entendue au sens large (jusqu’au milieu du XVIIe siècle) et variable selon les pays.

See the page Scientific information tools.

https://bude.univ-tours.fr./php/search.php

En partenariat avec l’American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) de l’Université de Chicago.

L’Encyclopédie méthodique par ordre de matières par une Société de gens de Lettres, de Savans et d’Artistes, a été dirigée par le libraire Panckoucke. Publiée de 1782 à 1832, elle est divisée en dictionnaires scientifiques. Forte de plus de 200 volumes pour une quarantaine de matières, comptant plus de 400 auteurs et graveurs, elle consiste dans une édition nouvelle et complète de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert dont Panckoucke se veut l’héritier.

Voir la page Bases de données

Présentation de l’Encyclopédie Méthodique sur le site de l’ARTFL.

Accéder à l’Encyclopédie Méthodique (béta site).

News from THETA

Latest news

Skip to content